Prêt sur valeur domiciliaire et guide HELOC

Prêt sur valeur domiciliaire et guide HELOC

Les prêts sur valeur domiciliaire et les HELOC peuvent sembler similaires, car ce sont deux façons d’obtenir les fonds dont vous avez besoin en puisant dans la valeur nette de votre maison, mais ils diffèrent en ce qui concerne les fonds, le remboursement et la structure. Voici un guide sur les prêts participatifs, comment ils diffèrent et quand utiliser l’un par rapport à l’autre.

Table des matières

Ce qu’il faut savoir sur les prêts participatifs

Également connus sous le nom de prêts sur valeur domiciliaire ou de deuxième hypothèque, les prêts sur valeur nette sont des prêts qui permettent aux emprunteurs d’emprunter de l’argent en puisant dans la valeur nette de leur maison, ou la différence de valeur entre la valeur marchande actuelle et le solde restant de leur hypothèque. Les prêts participatifs se présentent sous deux formes : les prêts immobiliers et les HELOC. Dans les deux cas, votre capital agit comme garantie pour le prêteur, donc si vous ne parvenez pas à effectuer les paiements mensuels, vous courez le risque de perdre votre maison.

En règle générale, le montant total que vous pouvez emprunter est basé sur le ratio prêt-valeur (LTV) – le montant que vous empruntez divisé par la valeur de la propriété – avec une limite typique de 85% de votre capital. Cependant, le montant qui vous sera accordé est basé sur des facteurs tels que la cote de crédit, le revenu annuel et l’historique des paiements.

Les prêts sur valeur domiciliaire fonctionnent de la même manière qu’une deuxième hypothèque et sont assortis de paiements mensuels fixes. Ces prêts peuvent être utilisés pour des choses comme des projets de rénovation domiciliaire, le financement d’études collégiales, la consolidation de dettes ou des investissements à long terme. Les HELOC sont des lignes de crédit, ce qui les rend utiles pour les grands projets de rénovation domiciliaire à long terme et sont généralement assortis d’un taux d’intérêt variable, mais certains prêteurs peuvent proposer des options à taux fixe.

Les prêts participatifs sont utiles si vous disposez de la valeur nette de votre maison et que vous l’utilisez pour financer un projet qui augmentera la valeur de votre maison à long terme, ou si vous souhaitez consolider une dette à taux d’intérêt élevé.

Conditions d’admissibilité pour la valeur nette du logement

Bien que les critères d’éligibilité varient probablement en fonction du prêteur, la plupart des prêteurs exigent certaines exigences générales. Voici une liste des exigences standard :

  • Un ratio dette/revenu d’au moins 43 % ou moins.
  • Une bonne cote de crédit, au moins au milieu des années 600.
  • Un revenu suffisant et stable.
  • Un historique des paiements à temps.
  • Au moins 15 à 20 % de la valeur nette de votre maison.

Prêts sur valeur domiciliaire

Un prêt sur valeur domiciliaire est un prêt garanti qui est garanti par la valeur nette de votre maison. Ils sont presque toujours assortis d’une durée de remboursement fixe comprise entre cinq et 30 ans et d’un taux d’intérêt fixe basé sur vos antécédents financiers. Les prêts sur valeur domiciliaire sont financés en une somme forfaitaire et peuvent être utilisés pour financer tout projet, investissement ou achat.

Au cours de votre prêt, si votre pointage de crédit s’améliore en effectuant les paiements mensuels en totalité et à temps, votre taux d’intérêt pourrait être abaissé, et s’il est utilisé pour augmenter considérablement la valeur de votre maison, les intérêts peuvent être déductibles d’impôt. .

Avantages des prêts sur valeur domiciliaire

  • Ils sont généralement assortis de taux d’intérêt inférieurs à ceux des autres formes de dette à la consommation.
  • S’ils sont utilisés dans certaines situations, les intérêts peuvent être déductibles d’impôt.
  • Vous pouvez utiliser les fonds comme bon vous semble.

Inconvénients des prêts sur valeur domiciliaire

  • La plupart ont des exigences élevées en matière de valeur nette du logement (15 à 20%).
  • Vous risquez de perdre votre maison si les paiements ne sont pas effectués.
  • Si la valeur de votre propriété diminue, vous pourriez finir par payer plus que la valeur de votre maison.

Marges de crédit sur valeur domiciliaire (HELOC)

Une marge de crédit sur valeur domiciliaire est un prêt sur valeur nette qui fonctionne comme une marge de crédit et est similaire à une carte de crédit. Vous pouvez emprunter jusqu’à un certain montant et retirer le montant dont vous avez besoin quand vous en avez besoin. Avec un HELOC, vous n’êtes pas enfermé dans une période de remboursement définie et pouvez effectuer les paiements lorsque vous retirez des fonds. Les taux d’intérêt sont généralement variables, mais certains prêteurs peuvent proposer des options à taux fixe.

Les HELOC ont une période de tirage de 10 ans et une période de remboursement qui dure généralement entre 10 et 20 ans. Pendant la période de tirage, vous n’êtes tenu d’effectuer que des paiements d’intérêts et vous pouvez accéder aux fonds. Pendant la période de remboursement, vous ne pouvez pas accéder à vos fonds et êtes responsable du paiement des intérêts et du capital.

Avantages des HELOC

  • Vous ne pouvez emprunter que la quantité dont vous avez besoin.
  • Les options de remboursement sont flexibles.
  • S’ils sont utilisés dans certaines situations, les intérêts peuvent être déductibles d’impôt.

Inconvénients des HELOC

  • Les taux d’intérêt variables peuvent changer à tout moment.
  • Vous risquez de perdre votre maison si les paiements ne sont pas effectués.
  • Comme il s’agit d’une marge de crédit à long terme, vous risquez d’avoir une dette plus importante à rembourser si les dépenses ne sont pas surveillées de près.

Prêts sur valeur domiciliaire vs HELOCs

Les prêts sur valeur domiciliaire peuvent sembler similaires aux HELOC, mais ce sont des façons différentes d’emprunter de l’argent sur la valeur nette de votre maison. Voici quelques-unes des principales différences entre les prêts sur valeur domiciliaire et les HELOC.

Prêts sur valeur domiciliaire

Taux d’intérêt Fixé Variable
Conditions de prêt 5-30 ans Période de tirage : 10 ans ; Période de remboursement : Jusqu’à 20 ans
Modalités de remboursement Le remboursement commence une fois les fonds déboursés Paiements d’intérêts uniquement pendant la période de tirage ; principal et intérêts pendant la période de remboursement
Le financement Versé en un seul montant forfaitaire Retirer n’importe quel montant en cas de besoin
Mensualités Même paiement tous les mois Varie en fonction du temps et du solde dû

Pourquoi utiliser la valeur nette de votre maison?

Si vous avez un revenu solide et stable, des antécédents de crédit sains et que vous êtes en bonne santé financière, puiser dans la valeur nette de votre maison peut être un moyen pratique d’obtenir l’argent dont vous avez besoin avec des taux d’intérêt plus bas. Étant donné que les prêts sur valeur domiciliaire sont garantis et garantis par votre maison, ils sont souvent assortis de taux d’intérêt inférieurs à ceux des formes de dette non garanties, comme les cartes de crédit ou les prêts personnels. Il est également courant d’utiliser des prêts sur valeur domiciliaire pour consolider une dette à taux d’intérêt élevé, car les taux bas peuvent vous faire économiser de l’argent en intérêts à long terme.

Déductions fiscales pour les prêts participatifs

En raison de la loi de 2017 sur les réductions d’impôts et l’emploi, la possibilité ou non de déduire les frais d’intérêt dépend du moment où vous avez contracté le prêt, du montant que vous avez emprunté et de la manière dont vous avez utilisé les fonds. Pour déduire les frais d’intérêt de vos impôts, le prêt doit être utilisé pour « acheter, construire ou améliorer substantiellement » la maison qui garantit le prêt.

Les co-déclarants qui ont emprunté sur la valeur nette de leur maison après le 15 décembre 2017 peuvent déduire des intérêts jusqu’à 750 000 $, et les déclarants distincts peuvent déduire des intérêts jusqu’à 250 000 $ de prêts qualifiés. Pour les déclarants conjoints qui ont contracté leurs prêts sur valeur domiciliaire avant le 15 décembre, ils peuvent déduire jusqu’à 1 million de dollars, et les déclarants distincts peuvent déduire jusqu’à 500 000 $. Ces limites s’appliquent également aux prêts hypothécaires en cours, donc si vous avez un prêt hypothécaire en cours, cela réduira le montant que vous pouvez déduire.

Prêts sur valeur domiciliaire vs refinancement

Lorsque vous refinancez, vous contractez un nouveau prêt hypothécaire qui remplace votre prêt hypothécaire précédent. La plupart des emprunteurs refinancent pour obtenir un taux d’intérêt plus bas ou de nouvelles conditions, il n’est donc logique de refinancer que si on vous propose un taux d’intérêt plus bas ou un prêt avec de meilleures conditions. Vous n’êtes pas responsable du remboursement de la première hypothèque; le nouveau prêteur le fera, et vous continuerez à effectuer les remboursements du prêt comme prévu, uniquement avec un nouveau prêteur.

Le refinancement est également appelé refinancement à taux et durée ou refinancement en espèces. Voici la différence entre les deux :

  • Refinancement à taux et durée modifie le taux d’intérêt ou la durée de l’hypothèque. N’implique pas de puiser dans les capitaux propres pour de l’argent, et ceux qui ont un bon crédit sont susceptibles de bénéficier d’un refinancement à taux et à terme.
  • Refinancement par encaissement gdonne à l’emprunteur de l’argent pour la différence entre les deux hypothèques. Un refinancement en espèces n’a de sens que lorsque le nouveau prêt hypothécaire couvre un montant plus élevé que l’ancien prêt hypothécaire.

Le refinancement et les prêts sur valeur domiciliaire sont des moyens d’obtenir les fonds dont vous avez besoin en puisant dans la valeur nette de votre maison, mais le refinancement et les prêts sur valeur domiciliaire sont utilisés dans différentes situations. Voici quand envisager un refinancement et quand contracter un prêt sur valeur domiciliaire.

Quand refinancer

Le refinancement est préférable pour les emprunteurs qui :

  • Prévoient de rester dans leur maison actuelle pendant une longue période ou si la valeur de la maison a augmenté.
  • Besoin d’une somme d’argent forfaitaire pour des dépenses plus importantes et planifiées.
  • Vous n’avez pas un excellent crédit.

Quand contracter un prêt sur valeur domiciliaire

Les prêts sur valeur domiciliaire sont les meilleurs pour les emprunteurs qui :

  • Ont accumulé une valeur nette importante dans leur maison.
  • Avoir d’excellentes cotes de crédit.
  • Avoir un historique financier et de paiement sain.

Comment obtenir un prêt participatif

Voici 4 étapes à suivre lors d’une demande de prêt immobilier :

1. Vérifiez votre pointage de crédit, vos antécédents financiers et votre historique de paiement

Avant de postuler, assurez-vous de connaître votre pointage de crédit et vérifiez l’historique de vos remboursements de dettes. Si vous avez un crédit moins que stellaire et que vous manquez fréquemment des paiements, il vous sera plus difficile d’obtenir une approbation. Pour augmenter vos chances d’approbation, prenez des mesures pour améliorer votre pointage de crédit et, si possible, améliorez votre historique de paiement en effectuant au moins les paiements minimums sur votre hypothèque et vos dettes actuelles.

Calculez également votre ratio dette / revenu (DTI). Si vous avez un DTI supérieur à 50% (au plus), il sera difficile d’obtenir une approbation pour un prêt participatif. Se concentrer sur le remboursement de la dette existante réduira votre DTI, améliorera votre pointage de crédit et améliorera votre historique de paiement.

2. Calculez votre capital

Pour être admissible à la plupart des prêts participatifs, les prêteurs exigeront que vous disposiez d’au moins 20% de capitaux propres – un maximum de 80% LTV – dans votre maison pour être éligible à l’approbation. Avant de postuler, calculez votre ratio LTV à l’aide d’une calculatrice ou en divisant la valeur estimative de votre maison par le solde de votre prêt hypothécaire actuel.

3. Considérez les risques potentiels

Avant de postuler, tenez compte des risques potentiels associés à un prêt participatif. Si vous ne parvenez pas à rembourser votre prêt, vous pourriez perdre votre maison au profit de la banque. Effectuez un audit de votre situation financière et examinez vos paiements antérieurs. Dans quelle mesure réussissez-vous à faire face à vos versements hypothécaires?

Si vous ne maîtrisez pas vos paiements mensuels ou si vous avez du mal à organiser vos paiements, discutez avec un conseiller financier pour vous aider à décider si un prêt sur valeur domiciliaire est trop risqué ou non pour vos habitudes financières personnelles.

4. Comparez les prêteurs

Comparez les prêteurs sur actions en magasinant pour trouver les taux et les conditions les plus compétitifs en fonction de votre situation financière. Une fois que vous avez trouvé le prêteur qui répond à vos besoins et offre les meilleurs taux, vérifiez les conditions d’admissibilité pour vous assurer que vous êtes admissible. Ensuite, vous pouvez commencer le processus de demande, qui peut être effectué en ligne ou en personne si vous financez par l’intermédiaire d’une banque ou d’une coopérative de crédit.

Pour garantir un processus de candidature fluide, assurez-vous de bien connaître la documentation requise et d’avoir ce dont vous avez besoin lors de la candidature.

Aide au remboursement de prêt

Si vous rencontrez des difficultés pour effectuer vos paiements mensuels de prêt participatif, contactez votre prêteur dès que possible avant de ne pas rembourser votre prêt. Une fois que vous êtes en défaut, c’est à ce moment que vous risquez de perdre votre maison, et certains prêteurs peuvent offrir des formes d’allégement comme des taux d’intérêt réduits, des conditions de remboursement ajustées ou des options d’abstention. Bien que ce ne soit pas une donnée pour tous les prêteurs, cela vaut la peine de vérifier avant que vos prêts n’entrent en défaut.

Une fois que vos prêts sont entrés en défaut, votre prêteur vous contactera constamment par téléphone, par courrier ou par e-mail. Si vous recevez un avis, contactez-le immédiatement. Il est possible que le prêteur soit disposé à ajuster votre prêt ou la durée de remboursement si vous pouvez prouver que vous êtes maintenant en mesure d’effectuer les paiements mensuels.

Ressources utiles sur la valeur nette de votre propriété

Voici quelques ressources pour vous aider à naviguer dans le processus déroutant d’emprunter un prêt sur valeur domiciliaire :

Ressources HELOC utiles

Voici quelques ressources pour vous aider à naviguer dans le processus déroutant de la souscription d’une marge de crédit sur valeur domiciliaire :

Considérations finales

Bien qu’emprunter sur la valeur nette de votre maison puisse être une décision risquée, cela peut être payant à long terme si vous êtes déterminé à effectuer les paiements. Les prêts participatifs sont d’excellents moyens d’emprunter de grosses sommes d’argent à des taux d’intérêt plus bas et peuvent offrir des avantages substantiels à long terme.

Si vous n’êtes pas sûr d’emprunter un HELOC ou un prêt sur valeur domiciliaire, parlez à un conseiller financier pour vous aider à déterminer quelle option convient le mieux à votre situation financière et si un prêt sur valeur nette est une bonne idée en général. Si un prêt sur valeur domiciliaire est trop risqué ou ne répond pas à vos besoins, vous pouvez demander des méthodes d’emprunt non garanties comme des prêts personnels ou des cartes de crédit pour obtenir le financement dont vous avez besoin.

Prochaines étapes

Une fois que vous avez décidé qu’un prêt participatif est la voie de financement que vous souhaitez emprunter, effectuez un audit financier pour déterminer quel prêt participatif vous convient le mieux. Recherchez les risques et les avantages avant de postuler et comparez les prêteurs pour trouver les taux les plus compétitifs pour votre situation. Dans la bonne situation, les prêts participatifs peuvent être le meilleur moyen d’obtenir les fonds dont vous avez besoin.

Leave a Comment